Romarin camphré - Rosmarinus officinalis camphoriferum - Huile essentielle

ROMARIN CAMPHRÉ - ROSMARINUS OFFICINALIS CAMPHORIFERUM - HUILE ESSENTIELLEL'huile essentielle de romarin camphré a des vertus neuromusculaires et anti-rhumatismale.

Identification

Nom botanique du Romarin camphré : Rosmarinus officinalis camphoriferum

Famille du Romarin camphré : Lamiacées

Le romarin camphré peut atteindre jusqu'à 1,50 m de hauteur, voire jusqu'à 2 m en culture. Il est reconnaissable en toute saison à ses feuilles persistantes sans pétiole, coriaces, beaucoup plus longues que larges, aux bords légèrement enroulés, vert sombre luisant sur le dessus, blanchâtres en dessous.

Principaux composés du romarin camphré : 1,8-cinéole, camphre

Origine

Le romarin camphré pousse à l’état sauvage sur le pourtour méditerranéen, en particulier dans les garrigues arides et rocailleuses, sur terrains calcaires.

Partie(s) utilisée(s)

L'organe du romarin camphré utilisé est le rameau. Il faut 1,5 à 2 kg de sommités fleuries pour faire 10 mL d'huile essentielle.

Couleur : transparent à jaune pâle
Fragrances : aromatique, herbacée, fraîche, camphrée


+Exemple d'utilisation d'huile essentielle de Romarin camphré


Rhumatisme

Rhumatisme


Dans 4 c à soupe huile végétal de Millepertuis :
+ 7 gouttes d’huile essentielle de Lavandin
+ 7 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus citronné
+ 3 gouttes d’huile essentielle de Genévrier
+ 3 gouttes d’huile essentielle de Romarin Camphré
+ 3 gouttes d’huile essentielle de Gingembre
Mélangez pour soulager les douleurs des articulations fatiguées

Propriétés et usages

Propriétés de l'huile essentielle de romarin camphré :
- Action neuromusculaire
- Mucolytique
- Augmentation et modification de la production de la bile
- Emménagogue (non hormonale) : favorise les règles
- Décongestionnant veineux
- Anti-rhumatismal
- Diurétique

Indications de l'huile essentielle de romarin camphré :
- contractures musculaires, myalgie, crampes, rhumatismes musculaires, courbatures
- hypertension cérébrale, faiblesse cardiaque
- troubles circulatoires avec ou sans varices
- affections hépatobiliaires : cholécystite chronique, affection hépatobiliaire, calcul biliaire, hépatite
- appareil digestif : fatigues digestives, dyspepsie
- peau : durillon, psoriasis, chéloïde
- aménorrhées, menstruations peu abondantes

Usage externe de l'huile essentielle de romarin camphré :
- troubles des menstruations : 2 à 3 gouttes diluées dans 4 gouttes d'huile végétale de noisette en massage sur le bas-ventre
- troubles digestifs : 2 à 3 gouttes diluées dans 4 gouttes d'huile végétale de noisette en massage sur l'abdomen
- courbatures, crampes, contractures, myalgie, rhumatismes : 2 à 3 gouttes diluées dans 4 gouttes d'huile végétale de millepertuis ou argan en massage localisé
- cholécystite, affection hépatobiliaire : 2 à 3 gouttes diluées dans 4 gouttes d'huile végétale d'argan en massage sur la partie haute de l'abdomen

Précautions de l'huile essentielle de romarin camphré :
- Risque neurotoxique et abortif (présence de cétones) : interdite aux femmes enceintes, aux enfants, aux sujets épileptiques


+Les huiles essentielles utiles en cuisine


image Huile essentielle en cuisine
Les huiles essentielles ne servent pas que pour la médecine, le bain….elles sont de plus en plus utilisées dans le domaine de la cuisine afin de varier les goûts.

Les huiles essentielles utilisées en cuisine offres de nombreux avantages :
Naturelles : les huiles essentielles sont des produits naturels qui permettent de remplacer les arômes artificiels.
Pratiques : les huiles essentielles sont disponibles toute l’année. Elles permettent de remplacer les herbes et les épices. Elles parfument les plats !
Peu caloriques : Leur utilisation en cuisine permet de limiter l’ajout de sel, sucre ou graisse puisqu’elles relèvent la saveur des aliments. 1 goutte d’huile essentielle apporte seulement 2 calories, elles représentent donc une alternative intéressante en remplacement du sucre ou de l’huile dans vos plats.

Toutes les huiles essentielles ne sont pas consommables, il faut utiliser que les huiles essentielles ou vous êtes certain qu’elles sont comestibles, car certaines sont toxiques et voir très irritantes. Les huiles essentielles toxiques sont celle riches en cétones et en lactones.
Toujours diluer les huiles essentielles et ne jamais les ingérées pures. Vérifier si vous n’êtes pas allergiques avant de les utiliser que ce soit dans le domaine de la cuisine ou aromathérapie, pour les femmes enceinte ou allaitante, les bébés et les jeunes enfants : les huiles essentielles ne doivent jamais être utilisées.
Surtout respecter les dosages indiqués dans les recettes, car les huiles essentielles sont des substances extrêmement concentrées.

Pour bien mélanger les huiles essentielles dans un plat, il faut le mélanger avec une base grasse ou de l’alcool avant de l’incorporer à l’ensemble du mélange préparer, afin que l’huile essentielle soit répartie de façon homogène.
Pour mélanger dans une préparation salée, il est recommandé avec les huiles végétales, le jaune d’œufs, sauce et mayonnaise.
Pour une préparation sucrée, les ingrédients les plus adéquat pour mélanger sont : miel, pâte à gâteaux, sucre, sirop d’agave ou d’érable, beurre ou chocolat fondu, rhum
• Ajoutez les huiles essentielles bios plutôt en fin de cuisson si possible, pour garder un maximum d’arômes.
• Si vous doutez du dosage, ne prenez pas de risque, utilisez qu’une seule goutte d’huile essentielle.


Pour poursuivre plus avant votre recherche d'information sur Romarin camphré - Rosmarinus officinalis camphoriferum - Huile essentielle, nous vous proposons également de consulter les fiches ci-dessous

Ajouter une Recette