Retour en haut
 

CONNEXION
Inscription ou Connexion

PANIER
0 article(s) dans votre panier

PASSER COMMANDE

Accueil / Maux de A a Z / Otite - Inflammation de l'oreille


Otite et inflammation des oreilles - les solutions

Fiche complete

Définition

Symptômes

Facteurs de risques

Prévention



Partager :
.

Otite - Inflammation de l'oreille

+ Définition :

L’otite est une infection ou une inflammation de l’oreille. L’otite dite « moyenne » se manifeste dans une petite cavité osseuse de l’oreille moyenne, située derrière le tympan. Cette cavité est reliée par un conduit, appelé trompe d’Eustache, à une autre cavité, qui se trouve à l’arrière de la gorge et des fosses nasales. C’est souvent par ce conduit qu’une infection ou inflammation à la gorge risque de remonter vers l’oreille moyenne à la suite d’un rhume.

+ Les trois sortes d’otite


On distingue 3 types d’otite :

- Otite aigüe : une inflammation de l’oreille moyenne qui dure de 7 à 14 jours.
- Otite persistante : une inflammation de l’oreille moyenne qui persiste plus de 6 semaines. Il arrive aussi qu’il y ait présence d’un liquide dans l’oreille moyenne pendant plus de trois mois, sans signe d'inflammation. Dans ce cas, il est question d’Otite sérieuse.
- Otite récurrente : lorsque qu’une otite aigüe réapparaît plusieurs fois dans une même saison, cette otite aigüe se transforme en otite récurrente.

Les 2 causes de la forme de l'otite aigüe :

- Le rhume avec l'écoulement nasal.
- Une rhinite allergique.

Les causes des formes d'otite persistante et d'otite récurrente :

- La persistance de liquide infecté dans l’oreille après une otite aigüe.
- Un tympan perforé qui ne s’est pas refermé contribue à une inflammation persistante de l’oreille moyenne.
- Des allergies non traitées.
- L’inflammation des glandes adénoïdes (les glandes adénoïdes ou amygdales pharyngées sont des glandes ressemblant aux amygdales et situés derrière le nez).

+ Symptômes :

L'inflammation de l’oreille interne chez l’adulte :

- Une douleur pulsative à l’oreille, pouvant irradier jusque dans la tête.
- Une sensation d’oreille bouchée entraînant une baisse de l’audition.
- Un malaise général, accompagné parfois d’une forte fièvre.
- Des bourdonnements dans les oreilles.
- Parfois, un écoulement de sécrétions jaunâtres par le conduit de l’oreille.
- Des vertiges, une perte de l’équilibre, des étourdissements.
- Un rhume précède souvent l’otite ou l'inflammation de l’oreille interne.

L'inflammation de l’oreille interne chez l’enfant :

Les symptômes de l'otite chez l'enfant :

- L’enfant a une inflammation à une ou aux deux oreilles.
- L’enfant porte la main à l’oreille.
- L’enfant fait probablement de la fièvre.
- Il entend mal.
- Il a une conjonctivite. La conjonctivite est une inflammation de la conjonctive provoquée par un virus (conjonctivite virale), par une bactérie (conjonctivite bactérienne), par une allergie (conjonctivite allergique) ou encore par une irritation.
- Il manque d’appétit.
- L’enfant a du liquide qui s’écoule des oreilles.

+ Facteurs de risques :

L'augmentation des risques d'avoir une otite ou une inflammation de l'oreille :

- La fréquentation d’une garderie ou d'une crèche.
- L’exposition à la fumée du tabac ou à des niveaux élevés de pollution.
- L’alimentation au biberon plutôt que l’allaitement au sein.
- L’usage fréquent de la sucette (tétine).


+ Prévention :

Les préventions à suivre pour diminuer les risques d'avoir une otite ou une inflammation de l'oreille :

- Se laver les mains régulièrement pour éliminer les bactéries.
- Éviter l’exposition à la fumée secondaire du tabac.
- Privilégier l’allaitement au sein.
- Traiter les allergies respiratoires.


Que peut-on faire contre les oreilles bouchées ?


Fort désagréable, la sensation d’oreille bouchée ne doit jamais être prise à la légère.
Les causes des oreilles bouchées sont multiples :
- un rhume bien prononcé,
- un bouchon de cire ou de cérumen,
- des bruits trop intenses (...),
dans tous les cas, il vaut mieux consulter un spécialiste ORL.

Pour trouver la solution à votre problème d'oreille bouchée, il faut commencer par en identifier la cause.

+ Oreilles bouchées après un rhume ?


Les trompes d’Eustache, qui permettent à l’air de circuler entre les fosses nasales et les oreilles, sont congestionnées. « Comme l’air ne passe plus, la muqueuse souffre et sécrète un liquide plus ou moins visqueux qui ne s’évacue pas et bouche les oreilles », explique le Dr Pierre Ané, chirurgien ORL. D’où cette impression désagréable d’avoir la tête sous l’eau.

Certaines personnes sont plus exposées que d’autres à ces complications (tympans cicatriciels, nombreuses otites dans l’enfance…). Il leur est conseillé de soigner un rhume dès les premiers symptômes et d’effectuer, en prévention, des lavages de nez réguliers.

Un traitement à base de cortisone, de médicaments vasoconstricteurs et d’antihistaminiques (comme pour une allergie) est parfois nécessaire.

+ Oreilles subissant un traumatisme sonore ?


L’exposition à une musique très forte risque de traumatiser l’oreille, particulièrement vulnérable aux sons aigus. « Le bruit fait vibrer la membrane de l’oreille interne, sous laquelle se trouvent les cellules qui reconnaissent les sons. Lorsqu’elles sont traumatisées, certaines meurent, d’autres repoussent mais de manière aléatoire », explique le Dr Ané.

Le risque est de perdre une partie de son audition. Avoir une ou deux oreilles bouchées après un concert est un signe d’alerte sérieux. Il faut consulter un spécialiste des otites. Un traitement à base de cortisone pourrait être instauré.

+ Bouchon de cérumen dans les oreilles ?


Le cérumen, qui a une fonction protectrice et antiseptique, est sécrété dans le conduit auditif. La formation d’un bouchon dépend surtout des pratiques d’hygiène.

« Beaucoup de patients l’enfoncent en se servant de bâtonnets ou d’allumettes », observe le Dr Ané. Il vaut mieux utiliser une poire en caoutchouc, sans savon, ou une bombe pressurisée.

Face à un bouchon rebelle, l’ORL utilise une sonde d’aspiration ou des curettes.

+ Oreilles bouchées en avion ou en montagne ?


Lors d’une descente en plongée, et dans une moindre mesure en avion ou en montagne quand on perd de l’altitude, l’oreille subit une différence de pression, ce qui provoque cette sensation fort gênante d’être dans une bulle.

Pour vous permettre de rééquilibrer les pressions, quelques solutions :

• Avalez votre salive, bâillez ou mâchez un chewing-gum (au xylitol de préférence),
• Effectuez la manœuvre de Valsalva : pincez le nez et soufflez en gardant la bouche fermée. A l’extrême, on peut s’entraîner chez un orthophoniste,
• Essayez un pressuriseur, un petit appareil qui envoie une pression négative dans l’oreille et rééquilibre le tympan.

+ Problème d’oreille après une plongée sous-marine ?


Il peut s’agir tout simplement d’un bouchon de cérumen gonflé par l’eau qui a pénétré dans les oreilles. Mais c’est peut-être un barotraumatisme.

Si les trompes d’Eustache, qui permettent d’équilibrer les pressions, ne s’ouvrent en effet plus spontanément, l’air ne peut donc plus entrer. Une forte dépression se crée dans l’oreille, au risque de blesser le tympan.

La douleur sert de signal d’alarme. Si aucune solution pour rééquilibrer les pressions ne marche, il faut remonter progressivement à la surface. Une consultation chez l’ORL s’impose pour vérifier que l’oreille interne n’a pas été lésée.


Solutions naturelles supprimant l'inflammation de l'oreille et l'otite


Les oreilles sont particulièrement sensibles et les otites et les inflammations y sont très vivement ressenties. Des solutions naturelles peuvent être utilisées sans danger.

Les douleurs de l’oreille sont généralement dues à une inflammation à l'oreille interne (otite), à une inflammation du tympan ou à une oreille bouchée. Mais d'autres causes sont possibles. En revanche, il faut établir un diagnostic précis avant de mettre des gouttes dans les oreilles.

+ Utiliser le chaud et le froid pour limiter l'inflammation de l'oreille et/ou de l'otite



• Allonger la personne sur le côté et poser un appareil chauffant sur l'oreille : une bouillotte remplie d'eau bien chaude ou un coussin chauffant.
Pour soulager l'inflammation de l'oreille interne, une serviette imbibée d'eau chaude peut être efficace. La chaleur soulage en stimulant la circulation vers l'oreille et en diminuant la pression interne de l'oreille.

• Le sèche-cheveux constitue une autre source de chaleur. Régler la chaleur au minimum et maintenir l'appareil de 15 à 20 cm de l'oreille en dirigeant le flux d'air vers l'intérieur de l'oreille. Attention de ne pas se brûler.

• Pour limiter l'inflammation dans une oreille déjà douloureuse, enfiler des chaussettes en coton très froides (après les avoir fait tremper dans de l'eau glacée et les avoir essorées) tout en appliquant simultanément une compresse chaude et humide sur l'oreille douloureuse.


+ Drainer et assécher l'oreille interne



• Manger un plat bien épicé permet de fluidifier le mucus. Les épices facilitent le drainage de l'oreille interne et soulagent la pression.

• Boire beaucoup d'eau. Les muscles sollicités lors de la déglutition provoquent l'ouverture des trompes d'Eustache, ce qui favorise le drainage des oreilles. Le fait de bâiller ou de mâcher du chewing-gum produit le même effet.

• Faire des gargarismes à l'eau salée permet de stimuler la circulation sanguine vers les trompes d'Eustache et de limiter leur obstruction.

• Surélever légèrement la tête à l'aide d'un oreiller supplémentaire la nuit afin de favoriser le drainage de l'oreille et de diminuer la pression dans l'oreille.

+ Utiliser de l’ail contre l'inflammation des oreilles et l'otite


• Manger une ou deux gousses d'ail crues par jour pour aider à combattre virus et bactéries. Les courageux peuvent croquer à belles dents à même les gousses; les autres préféreront un mélange d'ail pilé et d'huile d'olive sur une tartine. L'ail fluidifie le sang, ce qui améliore la circulation sanguine, même au niveau de l'oreille.

Si vous avez des difficultés à digérer l'ail cru, remplacez-le par une capsule d'ail à chaque repas.

+ Mettre des gouttes pour l'inflammation de l'oreille et l'otite


Attention: éviter de mettre des gouttes dans les oreilles lorsque la douleur est importante, s'il existe une perte d'audition partielle, en cas de fièvre et, surtout, en cas d'écoulement de pus, signe d'une éventuelle perforation du tympan.

• Faire chauffer une cuillerée à café d'huile pour bébé, d'huile minérale ou d'huile d'olive au-dessus d'une casserole d'eau bouillante pendant 1 minute. Vérifier la température sur votre poignet et introduire quelques gouttes d'huile chaude dans l'oreille pour soulager la douleur.

• Préparer son propre antiseptique : presser une gousse d'ail et mélanger quelques gouttes à une cuillerée à café d'huile d'olive. Introduire ce mélange dans l'oreille pour combattre l'inflammation ou l'otite.

+ Éliminer les bouchons d’oreille


Lorsque l'oreille produit trop de cire (ou de cérumen), ou si la cire est à l'intérieur du conduit de l'oreille, un bouchon risque de se former au fond de l'oreille. Il peut être à l'origine de douleurs, sifflements, perte partielle d'audition et problèmes d'équilibre. Pour enlever facilement un bouchon d'oreille, il faut procéder en deux temps: introduire un fluide qui amollira la cire, puis rincer pour extraire le bouchon.

• Avant de se coucher, déverser le contenu d'un compte-gouttes d'huile d'olive tiède à chaude dans l'oreille. Laisser le fluide amollissant couler au fond du conduit, puis boucher l'oreille à l'aide d'un coton pour éviter de salir l'oreiller. Réitérer l'opération trois ou quatre jours de suite.

• Une fois ramollie, la cire devrait partir d'elle-même. Masser doucement l'arrière du lobe de l'oreille pour la détacher, puis tirer sur le lobe tout en ouvrant et en fermant la bouche. Vous pourrez alors récupérer le bouchon sans risquer de le repousser. Pour cela, utilisez une pince à épiler (en étant très prudent) ou un bâtonnet ouaté en effectuant un mouvement circulaire pour faciliter la prise.

+ Comment nettoyer vos oreilles


• Nettoyer les volutes et les replis de l'oreille externe lors de la toilette.

• Injecter de l'eau tiède (environ 35 °C) dans le conduit auditif à l'aide d'une grosse seringue sans aiguille, d'une poire en caoutchouc ou de la douchette de la douche. Une partie du cérumen sera expulsée avec l'eau tiède.

• Ne pas introduire de savon dans les oreilles, surtout chez les bébés, car ils agrègent le mucus.

• Ne jamais introduire de bâtonnets ouatés ou de sonde à l'intérieur de l'oreille, sauf pour extraire un bouchon. Pour extraire le bouchon de cérumen, il faut au préalable ramollir avec de l'huile (voir ci-dessus). Attention de ne pas enfoncer la cire encore plus profondément. Cela pourrait percer le tympan ou blesser le conduit auditif.

• Pour un appareil auditif, il faut l'essuyer chaque soir avec un mouchoir en papier afin d'éliminer toute trace de cérumen et éviter ainsi que le cérumen ne s'accumule.

• Il faut couper les poils de l'oreille à l'aide d'une tondeuse à piles, afin que le cérumen ne reste pas collé aux poils à l'ouverture du conduit auditif.

Tiré de: 1001 remèdes maison (Sélection du Reader’s Digest)

Les traitements naturelles pour faire disparaître une otite ou une inflammation de l'oreille



+ Deux huiles essentielles efficaces, LAVANDE STOECHADE et LAVANDE VRAIE, contre l'inflammation de l'oreille et l'otite


Nom latin de la lavande stoechade : Lavandula stoechas.
Nom latin de la lavande vraie ou lavande fine : Lavandula angustifolia.

L’huile essentielle de lavande stoechade est peu utilisée en aromathérapie. Elle contient en effet des monoterpénones neurotoxiques en proportions importantes et est très abortive. L'huile essentielle de lavande stoechade est interdite pendant la grossesse.
On évitera donc d’utiliser de l’huile essentielle de lavande stoechade sans avis d’un thérapeute.

• L’huile essentielle de lavande stoechade est remarquablement efficace pour le traitement d’otites séreuses et bactériennes.
On l’utilisera toutefois avec de grandes précautions, en usage externe, diluée à 10% dans une huile végétale en massage autour de l’oreille et dans le conduit auditif avec un coton tige.

Il est donc conseillé d'utiliser de l'huile essentielle de lavande vraie.

L'huile essentielle de lavande vraie présente un intérêt thérapeutique certain pour traiter des otites séreuses et otites bactériennes. On l’utilisera en traitement externe diluée à 10 % dans de l’huile végétale à l’intérieur du conduit auditif et en massage autour de l’oreille.

Utilisation de l'huile essentielle de lavande vraie en traitement local externe :

On massera toute la zone de l’oreille jusqu’à la gorge et la nuque avec un mélange d’huiles essentielles et d’huile végétale.
Ne pas en mettre dans l’oreille, sauf recommandation d’un thérapeute, et utiliser uniquement en usage externe et avec précautions sur les jeunes enfants. Avant d'utiliser ce mélange, tester au pli du coude afin de vérifier qu'il n'y a pas d'allergies.

+ Acheter de l'huile essentielle de lavande vraie contre les inflammations de l'oreille ou contre l'otite

Flacon d'huile essentielle de lavande vraie à acheter

Huile essentielle de lavande vraie

Découvrir et acheter de l'huile essentielle de lavande vraie, commandez à un prix exceptionnellement bas




• Mélanger 80% à 90% d’huile de jojoba, d’huile d'amande douce ou d'autres huiles végétales et 10 à 20% d’huiles essentielles de ravintsara, de tea tree, de thym thujanol, de palmarosa (pas obligatoire).
Ce mélange d'huiles essentielles est à utiliser plusieurs fois par jour en massage au niveau de l'inflammation.

image huile essentielle et amtéreil pour otite

Le mélange d'huiles essentielles pour calmer les otites


3 gouttes d'HE de ravintsara
2 gouttes d'HE d'Tea Tree
5 gouttes d'HE de thym
3 gouttes d'HE de palmarosa (pas nécessaire).


Ces huiles essentielles en mélange sont idéales pour l'otite et les inflammations de l'oreille



+ Une Préparation composée de plantes médicinales contre l'inflammation de l'oreille et l'otite


L’application dans l’oreille d’extraits d’ail, de molène, de souci et de millepertuis dans une base d’huile d’olive, sous forme de goutte, aiderait à soulager la douleur de l’otite.

+ Le xylitol sucre naturel et les inflammations de l'oreille


Le Xylitol sucre naturel inhiberait aussi la croissance de la bactérie Streptococcus pneumoniae qui peut entraîner des otites.
Plusieurs études scientifiques se sont intéressées à l’impact du xylitol sur les otites. Ces études sont basées sur une consommation de sucre de bouleau soit sous la forme de sirop soit sous la forme de chewing-gum, ceci dépend de l’âge des enfants. Quelques recherches ont été effectuées dans des crèche, les résultats ont montré que le xylitol jouait un rôle protecteur contre l’otite.

Les doses efficaces seraient d’environ 8 à 10 g par jour de xylitol en 3 prises pour pouvoir prétendre à un effet préventif de cet édulcorant naturel.


+ L'extrait d'échinacée et l'inflammation de l'oreille et l'otite


Essayez l'extrait d'échinacée, qui donne de bons résultats lorsque la douleur résulte d'une infection des voies aériennes supérieures (rhino-pharyngite notamment). Mélanger cinq gouttes de teinture mère d'échinacée dans un peu d'eau et boire cette dose deux fois par jour jusqu'à disparition des symptômes.

+ Acheter du xylitol de bouleau contre les inflammations de l'oreille ou contre l'otite

Acheter du xylitol de bouleau

Xylitol de bouleau - Substitut de sucre

Découvrez le Xylitol de bouleau, commandez-en à un prix exceptionnellement bas






image de l' echinacée

ECHINACEE BIO EN VRAC

Acheter de l'échinacée en vrac et préparer un mélange de racines d'échinacée bio à infuser.
Choisissez la quantité !

500g
300g
100g


 

 

 

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter pour profiter de nos offres exeptionnelles ainsi que des dernières nouveautés


Le direct
Émission
.
Épisode
.
Animateur
 .
CERTIFICATIONS :
REJOIGNEZ-NOUS :

La Panacée des Plantes
Estillac agropole entreprises BP 112
47931 Agen Cedex 9

Contact : Envoyer un message
Mail : contact@espritsante.fr
Tel.: 05 53 77 22 25
Tel.: 05 53 77 22 31

Conditions générales de ventes
Mentions légales
Plan du site

La Panacée des Plantes

Contact : Envoyer un message

tel .:
05 53 77 22 25
tel .:
05 53 77 22 31
Estillac agropole entreprises BP 112

Agen , 47931 France