Retour en haut
 
Ajouter aux favoris connect Mon panier english chinese

CONNEXION
Inscription ou Connexion

PANIER
0 article(s) dans votre panier

PASSER COMMANDE

Accueil / Maux de A a Z / Troubles de la prostate - Hypertrophie bénigne de la prostate - Prostatite - Cancer

Fiche complete

Définition

Symptômes

Facteurs de risques

Prévention



Partager :
.

Troubles de la prostate - Hypertrophie bénigne de la prostate - Prostatite - Cancer

+ Définition :

La prostate est une glande qui fait partie de l'appareil reproducteur masculin; elle est située sous la vessie et entoure le canal de l'urètre, le canal par lequel l'urine et le sperme sont évacués.
Le rôle de la prostate est de sécréter et stocker le liquide séminal qui, avec les spermatozoïdes produits par les testicules, constitue le sperme.

Hypertrophie bénigne de la prostate : elle est caractérisée par une augmentation de la taille de la prostate. Une prostate volumineuse comprime l'urètre tout en faisant pression sur la vessie, ce qui engendre un besoin fréquent d'uriner et divers problèmes de miction (action d'uriner).
Presque tous les hommes souffrent d'hypertrophie bénigne de la prostate un jour ou l'autre. C'est le cas de plus de 50 % des hommes âgées de 60 ans, et de 90 % de ceux de plus de 80 ans.
Cette affection n'est pas d'origine cancéreuse et n'augmente pas le risque de cancer de la prostate.

La prostatite : il s'agit d'une inflammation de la prostate causée par une bactérie pouvant être aiguë (d'apparition brutale) ou chronique.

Cancer de la prostate : Il est le type de cancer le plus fréquent chez les hommes. La plupart du temps ce cancer est détecté vers la fin de la soixantaine.
La gravité du cancer dépend de l'étendue de la tumeur (locale, avec métastases avoisinantes ou à distance) et du type de cellules cancéreuses.

Diagnostic et dépistage :
- Toucher rectal :pour vérifier l'existence d'irrégularités de la prostate.
- Prise de sang pour mesurer l'APS : le cancer de la prostate peu être dépisté par la constatation de l'augmentation d'une protéine dans le sang : l'antigène prostatique spécifique ou APS. Une quantité de plus de 4 nanogrammes/ml de cette protéine dans le sang est associé à un cancer de la prostate d'environ 25 % des cas et à un trouble de la prostate dans 75 % des cas (hypertrophie bénigne de la prostate, inflammation ou infection de la prostate).
- Échographie transrectale
- Biopsie

+ Symptômes :

Hypertrophie bénigne de la prostate :

- Des envies d'uriner impérieuse et de plus en plus fréquentes
- Des mictions douloureuses
- Une faiblesse du jet urinaire
- Un effort pour amorcer le premier jet urinaire
- L'intermittence du jet
- Une sensation de ne pas vider complètement la vessie
- Parfois, une baisse de force d'éjaculation

Prostatite :

- Forte fièvre intense et brutale ainsi que des frissons
- Grande fatigue et faiblesse générale
- Douleur musculaire et articulaire
- Les symptômes de hypertrophie bénigne de la prostate
- dysfonction érectile
- Douleur à l'éjaculation

Cancer de la prostate :

- Difficulté au moment d'uriner
- Du sang dans l'urine ou le sperme
- Douleurs ou raideurs fréquentes au bas du dos, aux hanches ou au haut des cuisses
- Difficulté à obtenir une érection

+ Facteurs de risques :

Hypertrophie bénigne de la prostate :

- L'inactivité physique
- Il est possible que les hommes d'âge mûr qui choisissent de suivre un traitement hormonal à la testostérone s'exposent à un risque accru d'hypertrophie bénigne de la prostate.

La prostatite :

- Se protéger durant les rapports sexuels afin d'éviter les MST qui sont une des causes du déclenchement de la prostatite.

Cancer de la prostate :

- Une alimentation riche en matières grasses (viandes transformées et viandes rouges)

+ Prévention :

On ne connaît pas encore de moyen sûr de réduire les risque d'être atteint de l'hypertrophie bénigne de la prostate et du cancer.

Phytothérapie :

La grenade est une source importante de composés phénoliques et de tanins hydrolysables. Ces éléments lui confèrent une puissante action antioxydante et anti-inflammatoire.
Après les maladies cardio-vasculaires, le jus de grenade pourrait également aider à prévenir ou ralentir le développement de maladies de la prostate. Pour l’instant, cet effet a été démontré chez la souris, mais les perspectives sont très prometteuses.

Aliments riches en lycopène : Selon une analyse, il existe un faisceau de preuves suffisant en faveur des effets protecteurs des aliments contenant du lycopène sur le cancer de la prostate.

Le Bêta-sitostérol : une sorte de stérol végétal, semble améliorer les symptômes de l'hypertrophie bénigne de la prostate, notamment en améliorant le débit urinaires de la vidange de la vessie. Le Goji contient des du bêta-sitostérol.

Pour les infections urinaires en cas de prostatite : busserole, bruyère, genévrier et thym


 

 

 
Ajouter une recette

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter pour profiter de nos offres exeptionnelles ainsi que des dernières nouveautés


Le direct
Émission
.
Épisode
.
Animateur
 .
CERTIFICATIONS :
REJOIGNEZ-NOUS :

La Panacée des Plantes
Estillac agropole entreprises BP 112
47931 Agen Cedex 9

Contact : Envoyer un message
Mail : contact@espritsante.fr
Tel.: 05 53 77 22 25
Tel.: 05 53 77 22 31

Conditions générales de ventes
Mentions légales
Plan du site

La Panacée des Plantes

Contact : Envoyer un message

tel .:
05 53 77 22 25
tel .:
05 53 77 22 31
Estillac agropole entreprises BP 112

Agen 47931 France